Alors que la crise des migrants n’a pas fini de troubler l’Europe, à l’est du continent, la Roumanie revient sur le devant de la scène sur fond de manifestations populaires qui ont fini par renverser le gouvernement et le très puissant Premier ministre, Victor Ponta. En effet, ce week-end, la sortie du vendredi soir a pris une fin tragique pour une trentaine de jeunes roumains morts, et presque 200 gravement blessés après l’incendie du club où ils étaient allés assister au concert du groupe Goodbye to Gravity.