L’ancienne nageuse Roxana Maracineanu nommée au ministère des Sports

L’ancienne nageuse succède à Laura Flessel, démissionnaire, à la tête du ministère des Sports. Après la démission de Laura Flessel ce mardi, Roxana Maracineanu a été désignée pour la remplacer au ministère More »

L’ancien président de la Roumanie Ion Iliescu poursuivi pour crimes contre l’humanité

Ces poursuites visent des mesures volontaires de « diversion » prises après la chute du dictateur Nicolae Ceausescu après la révolution roumaine de 1989. L’ex-président de la Roumanie Ion Iliescu est poursuivi pour « crimes More »

Radio France Internationale (RFI) a desemnat-o pe sefa DNA, Laura Codruta Kovesi, personalitatea europeana a saptamanii.

„Laura Kovesi ramane una dintre cele mai populare personalitati din Romania”, se mentioneaza pe site-ul RFI. Européen de la semaine Roumanie: Laura Kövesi, chef de la Direction nationale anticorruption. L’Européenne de la More »

Le chef des socialistes roumains accusé d’avoir détourné des fonds européens

Selon une enquête de l’Office européen de lutte antifraude, Liviu Dragnea aurait détourné 21 millions d’euros destinés à des projets d’infrastructures. Ses proches l’appellent « Daddy », surnom qu’il apprécie car il joue souvent au More »

Institut Culturel Roumain de Paris | l’Association des Amis de Panait Istrati

L’Institut Culturel de Paris vous invite vendredi, 10 novembre à la Journée d’étude et de rencontre avec des spécialistes renommés, proposée par l’Association des Amis de Panait Istrati et parrainée par Dominique More »

Mai poate fi Franta partenerul strategic al Romaniei?

  Președintele Republicii Franceze vine într-o (foarte) scurtă vizită în România, ca parte a primului său turneu european, în care dorește să pozeze în lumina cuvenită liderului unei Mari Puteri, planificându-i și înșiruindu-i More »

în Franta, Le Monde, L’Express, Le Figaro, France 24, TOATA PRESA NENE, TOATA „milliers de manifestants ont formé dans la capitale roumaine un drapeau géant”. ✊ Grindeanu & Dragnea, va te faire foutre ! ?

Roumanie : la foule forme un drapeau géant pour réclamer la démission du gouvernement Près de 50 000 personnes ont manifesté dimanche à Bucarest, utilisant leur téléphone portable pour composer une bande bleue, une More »

Roumanie : jour décisif pour la démocratie à Bucarest. ? GRINDEANU, CASSE-TOI !

Tous les soirs, une partie de la population de Bucarest se réunit devant le siège du gouvernement. Depuis une dizaine de jours, la population est dans la rue pour dénoncer une classe More »

Le Monde : Une mobilisation anticorruption sans précédent en Roumanie « DNA, DNA, elle va venir vous attraper ! »

L’activisme du parquet chargé de la lutte contre la corruption a créé des attentes énormes, dont les manifestations monstres des derniers jours sont la traduction. La Roumanie est l’un des rares pays More »

Fara comentarii de data asta ! Le Figaro. Roumanie: l’UE s’inquiète face à une «régression» sur la corruption

La Commission européenne a exprimé aujourd’hui sa „grande préoccupation” face à l’allègement du code pénal en Roumanie pour des délits de corruption touchant la classe politique, mettant en garde contre toute „régression” More »

Wizz Air introduce zboruri de la Craiova către Paris şi Veneţia

Wizz Air va creşte flota de aeronave din România la 20, până la sfârşitul anului 2016, între acestea urmând să se afle şi patru aeronave Airbus 321 cu câte 230 de locuri, More »

Doi barbati inarmati cu cutite ce au luat cinci ostatici intr-o biserica din Franta, ucisi in asaltul politiei / Preotul ar fi murit dupa ce i s-a taiat gatul / Unul dintre atacatori avea pe cap un acopermant musulman – presa

Doi barbati inarmati cu cutite au luat marti ostatici mai multi oameni intr-o biserica din regiunea franceza Normandia, a declarat Reuters o sursa din politie. UPDATE 12.47 Preotului luat ostatic i s-a More »

MAE: Doi români răniți în atentatul de la Nisa

Doi cetățeni români au fost răniți în atentatul de la Nisa, până la acest moment nefiind identificați români printre decedați, informează Ministerul Afacerilor Externe (MAE). MAE informează că echipa de la Consulatul More »

Ambasada României în Franța: Astazi în fața Primăriei din Paris sărbătorim împreună Ziua Universală a Iei Românești

De „Sânziene” – 24 iunie, veniți de la ora 18:00 în Agora din fața Primăriei Paris pentru a sărbători împreună Ziua Universală a Iei Românești. Program: • concertul „De la Edith Piaf More »

Ambasada României în Franța : Sesiune despre Protecția socială din România

Pentru a răspunde invitației adresate de IHEPS – Institutul pentru Înalte Studii de Protecție Socială, atașatul pentru probleme de muncă și afaceri sociale din cadrul Ambasadei României la Paris a fost invitatul More »

Le Parisien : Politistii francezi si cei români îsi unesc fortele la Paris pentru comabterea delicventei transeuropene. Les polices françaises et roumaines unies contre la délinquance

Le 2 février, la brigade de répression du proxénétisme investissait un campement Rom à Saint-Denis. La semaine suivante, une nouvelle descente de police s’y déroulait, cette fois pour une affaire de pickpockets. More »

Drapel in berna la ambasada Frantei. Bucurestenii aduc flori si aprind candele

Drapelul a fost coborat in berna sambata la Ambasada Republicii Franceze de la Bucuresti, romanii declarandu-se solidari cu poporul francez, informeaza Agerpres. Bucurestenii au inceput sa aduca flori si sa aprinda candele More »

La Roumanie sombre de nouveau dans le chaos

Le gouvernement de Victor Ponta a démissionné ce mercredi, quelques jours après l’incendie de la discothèque de Bucarest qui a fait 32 morts le 30 octobre et provoqué une grande émotion dans More »

«Ils sont filous ces Roumains!» : quand la Gendarmerie parodie Astérix

O filiala a Jandarmeriei franceze a parodiat retinerea a doi romani printr-un fotomontaj inspirat din seria de benzi desenate „Asterix”, cu mesajul „Sunt niste gainari romanii astia”. À la suite de l’interpellation More »

 

Roumanie: inquiétudes après une offensive de la majorité au pouvoir‎


La nouvelle coalition de centre gauche au pouvoir en Roumanie a lancé une offensive mardi dans la guerre qui l’oppose au de centre droit en limogeant les présidents du et de la Chambre des députés, un vote contesté qualifié de "coup d’Etat" par l’opposition.
Le remplacement surprise des présidents démocrates-libéraux (PDL, opposition) des deux chambres, constitue le premier pas d’un plan de l’Union sociale libérale (USL), au pouvoir depuis début mai, pour aboutir à la destitution du président Traian Basescu dans les jours qui viennent, selon les analystes.

Mardi, le dominé par l’USL a également démis de ses fonctions l’avocat du peuple, qui peut contester des décisions gouvernementales.
Les médias roumains évoquent une "Blitzkrieg" pour pouvoir contrôler les institutions encore tenues par l’opposition alors que de nombreuses ONG dont la Fondation Soros s’inquiètent depuis des semaines de "pressions du gouvernement sur les voix et institutions indépendantes".
Le président Traian Basescu a appelé mardi soir le Premier ministre Victor Ponta et la majorité parlementaire à "cesser immédiatement toutes leurs actions contre les institutions de l’Etat", les accusant d’avoir pour but ultime de "mettre sous contrôle la justice.", sujet sensible dans cette ancienne dictature communiste.
Quelques minutes plus tard, le Premier ministre rétorquait en appelant le chef de l’Etat à "cesser ses menaces contre le gouvernement".
Il a estimé que le remplacement des présidents des deux chambres reflétait le changement de majorité au Parlement et non une attaque contre les institutions.
A la suite de la migration de sénateurs et députés, l’USL est devenue majoritaire au Parlement avant des élections prévues à l’automne.
M. Ponta a démenti que la majorité envisageait de révoquer des juges de la Cour constitutionnelle, une hypothèse pourtant évoquée par des parlementaires ces jours derniers et par la Cour elle-même.
Dans un cri d’alarme rare pour une telle institution, la Cour, garante du respect de la Constitution, a dénoncé mardi les "attaques sans précédent" dont elle fait l’objet de la part du gouvernement.
"Au vu de la gravité de la situation et des menaces de révocation de certains juges, la Cour constitutionnelle a saisi la Commission de Venise", organe consultatif du Conseil de l’Europe, ont indiqué les hauts magistrats.
Après une décision de la Cour défavorable au gouvernement sur la représentation de la Roumanie au Conseil européen, le ministre de la Justice Titus Corlatean avait mis en cause plusieurs juges.
La Commissaire européenne chargée de la Justice, Viviane Reding, s’est déclarée mardi "très préoccupée" par les attaques contre l’indépendance de la Cour constitutionnelle.
"Nous avons eu des précédents regrettables aux Etats-Unis pour changer la composition de la Cour Suprême sous la présidence Roosevelt. Ce fut un jour sombre (…), ce serait aussi un jour sombre si la même chose se passait aujourd’hui en Roumanie", a de son côté estimé l’ambassadeur des Etats-Unis en Roumanie, Mark Gitenstein.
Au Sénat, Crin Antonescu, coprésident de l’USL, a été élu président en remplacement de Vasile Blaga mais le vote est contesté devant la Cour constitutionnelle.
Le président du Sénat ne peut être révoqué que si le groupe parlementaire dont il est issu, en l’occurrence le PDL, demande son remplacement, a indiqué à l’AFP Ioan Stanomir, spécialiste de droit constitutionnel à la faculté de sciences politiques de Bucarest, jugeant le remplacement de M. Blaga "non conforme à la Constitution".
M. Blaga, qui est aussi le chef du PDL, et l’ex-ministre de la Justice Monica Macovei ont dénoncé un "coup d’Etat".
"Le PDL tente, par des déclarations aberrantes sur un soi-disant coup d’Etat, d’escamoter la nouvelle réalité politique", a déclaré M. Antonescu.
La Roumanie vit une situation de cohabitation délicate depuis début mai et l’arrivée au gouvernement de l’USL après la chute du précédent gouvernement de centre droit sur une motion de censure. Traian Basescu, élu en 2009 pour un mandat de cinq ans, est issu du centre droit et opposé au gouvernement de M. Ponta.
Des élections législatives sont prévues à l’automne.

Roumanie: inquiétudes après une offensive de la majorité au pouvoirL

Comentarii

Comentarii

Lasă un răspuns

%d blogeri au apreciat: